1. Découvrez notre matériel didactique éducatif gratuit

Les enfants et les jeunes doivent pouvoir défendre leurs propres droits, mais aussi ceux de leurs pairs partout dans le monde. Découvrez les différents programmes éducatifs pour travailler sur les droits de l’enfant avec vos élèves.

 

2. Devenez une École des droits de l’enfant !

Une École des droits de l’enfant est une école où les enfants et les jeunes sont conscients de leurs droits et de ceux de leurs pairs à l’échelle mondiale. L’école intègre les droits de l'enfant à la vie quotidienne de l’établissement : les cours, le règlement scolaire, les activités... 

 Pourquoi une École des droits de l’enfant ?

Des jeunes informés de leurs droits vivent de manière plus consciente et réalisent qu’ils peuvent participer activement au développement de leur société.

Pour devenir une École des droits de l'enfant, vous travaillez à instaurer, pendant deux ou trois ans, un climat des droits de l’enfant au sein de votre école.  Nous déterminons quels droits sont déjà mis en place et quels sont ceux qui doivent encore être garantis. Vous bénéficierez d’un soutien, car les Partenaires des Écoles des droits de l’enfant, dont KIYO fait partie, vous aideront et vous accompagneront avec des ateliers et des formations adaptés à votre établissement. Les écoles qui ont suivi le trajet complet peuvent décrocher le label « École des droits de l’enfant ».

 

Savoir plus? http://ecoledroitsenfant.be/

 

3. STIMULER LA CITOYENNETÉ ACTIVE AUPRÈS DES JEUNES

Les jeunes sont souvent confrontés à une recherche complexe de leur identité et de la signification à donner à leur vie. Pour certains, il n’est pas évident de se trouver une place au sein de la société et se construire un avenir de manière significative. Beaucoup de jeunes issus de l’immigration et/ou de culture islamique grandissent entre deux mondes et manifestent n’appartenir ni à l’un ni à l’autre monde. Des problèmes de discrimination et d’exclusion sociale compliquent une intégration harmonieuse dans la société.

Avec ce projet, nous voulons offrir des perspectives aux jeunes de culture islamique. De cette manière, nous augmentons les chances de ces jeunes de réussir leur intégration au sein de la société belge.

En collaboration avec Karama Solidarity, nous cherchons tout d’abord à informer les jeunes sur leurs droits tels qu’ils sont énoncés dans la Convention internationale des droits de l’enfant. Nous établissons un lien entre ces droits et les droits dans l’islam, de sorte que leurs droits à l’identité, à la culture et à la religion acquièrent une importance. Ensuite, nous visitons des organisations sociales avec ces jeunes, de façon à ce qu’ils puissent voir comment nous luttons contre l’injustice sociale dans notre société. Enfin, nous encourageons les jeunes à passer à l’action eux-mêmes et à communiquer.  Ainsi leur droit à la participation ne reste pas lettre morte !

4. Organisez une action !

Faites une déclaration forte et organisez une chouette action avec votre classe ou votre école afin de participer ainsi à la lutte pour les droits de l’enfant. En effet, quel plus puissant signal que des enfants et des jeunes qui défendent ensemble les droits de leurs pairs ?

Faites nous savoir comment KIYO peut soutenir votre action via info@kiyo-ngo.be. Nous répondons avec plaisir aux invitations qui nous sont adressées pour donner des séances d’information sur les droits de l’enfant dans votre école.

Voici déjà quelques idées :

Randonnée sponsorisée | Marché de Noël | Exposition et vente aux enchères des créations artistiques des jeunes et des enfants | Vente de roses à la Saint-Valentin | Boum scolaire | Marché aux puces | Concert de bienfaisance  | Vente de soupe ou de chocolat chaud pendant les mois les plus froids | Quiz | Faire des cartes de Noël et les vendre | …